Échappées

Tula, le serpent à plumes et l’épopée toltèque


À 70 km au nord de Mexico, à Tula, état d’Hidalgo, des vestiges archéologiques semblent désigner la mythique Tollan, qui fut, d’après les sources historiques compilées au XVIe siècle, la demeure d’un roi civilisateur dénommé Cé Topiltzin Quetzalcoatl. Un jour, Tezcatlipoca vint semer le trouble dans ce beau royaume. Harcelé, Topiltzin, partit par l’Est en se transformant en Venus comme Étoile du matin. Mais, il fit la promesse de revenir…

Aussi, lorsqu’ils débutèrent les fouilles archéologiques (années 40), les archéologues étaient plein d’espoir. Allaient-ils retrouver les trésors perdus de Quetzalcoatl ? L’archéologie allait-elle valider les sources ? Topiltzin Quetzalcoatl avait-il seulement existé ? Exista-t-il un empire toltèque qui se serait étendu jusqu’à Chichen Itzae (miroir architectural de Tula) ? Les Mexicains du début du XVIe siècle virent-ils dans l’arrivée des conquérants le retour de Topiltzin Quetzalcoatl ?

Tula fut aussi un empire commercial qui reprit, après le déclin de Teotihuacan, le commerce de la turquoise et introduit en Mésoamérique la turquoise, hégémonie qui explique en partie l’extraordinaire aura que connut Tula jusqu’en Amérique centrale.

Pour répondre à ces questions – et bien d’autres -, nous vous invitons à une visite d’exception. Nous découvrirons notamment les Atlantes spectaculaires – ces hommes de pierre géants -, les vestiges de palais (probablement le siège du pouvoir toltèque), des terrains du jeu de pelote, le cycle de Vénus, l’épopée de Quetzalcoatl, les lignées royales, etc.

Photos : Gérard Fontaine, tous droits réservés

 

Mexique précolombien sur les Hauts plateaux mexicains aux IXe-XIIe siècles

 

Avec notre partenaire Mexico Accueil


Infos / réservations
Une visite pour que les pierres du Temple Mayor, entre autre pierres, prennent soudainement des couleurs et de la vie!
Estelle
Marion sait transmettre les notions principales mais prend également plaisir à exprimer sa passion pour le Mexique, son histoire et sa culture.
Pom
C’était le temps fort de notre voyage ! et nous avons pu, en prime, aborder en confiance des tas d’autres sujets , une belle rencontre pour nous deux.
Elizabeth et Jean Marie